Blanchiment

Cette semaine commençons donc le cycle des samedi recettes maison comme promis

Je vous propose de vous partager l’astuce pour le linge que j’utilise les plus souvent.

Comme mes proches pourront vous le dire j’aime énormément le blanc (pour mes vêtements comme le linge de maison) et cela demande de l’entretien : que ce soit pour éliminer les tables et luttes conter le ternissement.

Pour ce faire et depuis quasi toujours utilises la même astuce qu’utilisaient ma grand mère et mon arrière grand- mère : le percabonate de soude.

La méthode est simplissime :

Vous doutez ?

Je peux comprendre voici donc la preuve en images :

voici un essuie main qui a subit son triste sort :

je le place dans dans une bassine avec 2 grosses cuillères à soupe de percarbonate de soude (et une autre serviette un peu ternie) :

Je verse dessus de l’eau très chaude(ici de l’eau bouillante) :

Après on laisse agir ….

Si la « saleté » ou le jaunissement est installé depuis un moment, n’hésitez pas à laisser tremper toute la nuit.

Et voici le résultat :

une fois sec :

Petit supplément : le percabonate permet aussi de raviver les couleurs (d’où la serviette bleue sur ces photos) 😉

L’affaire est dans le sac (made in paris since 2010)

La semaine dernière nous avons initié le cycle créatrice/boutiques chouchou avec Phoenix  :

Cette semaine, parlons d’une marque que je suis depuis de nombreuses années (une dizaine) et dont j’ai plusieurs pièces dont certaines sur mesure.

Cette terriblement douée créatrice de maroquinerie parisienne a créé une marque parisienne du nom de La Baita.

Dès ses début (après une première carrière dans un domaine proche de celui de mon activité), elle porte un soin particulier à la provenance de ses matériaux : cuir de qualité magnifique venu de tanneries françaises, fermoirs vintages, doublures rapportées de ses voyages…. Tout est pensé et choisi avec un soin méticuleux.

Cette « Maroquinerie de luxe sur mesure fabriquée en France » a un atelier dans le 20ème arrondissement de Paris, et le label « Fabriqué à Paris » pour vous offrir des créations artisanales variées :  sacs, pochettes, et accessoires en cuir pleine fleur haut de gamme.

A noter le site propose une partie outlet et une sélection à prix doux pour les bourses qui pourraient avoir un budget limité.

Il y a aussi la possibilité d’offrir une carte cadeau pour les lutins de Noël qui seraient hésitants et ainsi offrir un objet personnalisable par son destinataire. Je trouve que c’est là une idée vrai jolie de cadeau en cette période de fêtes de fin d’année.

Qu’en pensez-vous ?

Êtes vous sous le charme ?

(images issues des réseaux sociaux de la marques car les modèles que je possède ne sont plus en vente …. mais peut-être les verrez vous sur mon insta 😉 )

Recettes (faites) Maison

Hello,

comme annoncé sur Instagram, je vais vous livrer tous les samedi des recettes maison;

Commençons par un récapitulatif des recettes déjà partagé et si je les utilise toujours :

Ma lessive au savon noir : est disponible ici et toujours utilisées pour mes draps, serviettes et autre linges de maison.

Ma lessive au savon de Marseille ou d’Alep : est disponible ici et toujours utilisées pour mes vêtements et sous-vêtements.

Ma « routine » ménage du week-end vous avait été partagée en aout 2014 elle n’est quasi pas changée si ce n’est qu’avec maintenant 2 chattes, maintenant en plus je passe un coup de balai serpillère (avec du sanitol oui je confesse que ce n’est pas super écolo).

Par contre, mon nettoyage du micro onde a changé : maintenant je met un bol avec le jus d’un demi citron (et je bois l’autre moitié au réveil 😉 ).

Après chaque (grosse) utilisation du four, je le nettoie avec ma crème à récurer maison.

Par contre,je n’utilise plus mon nettoyant dégraissant au profit d’un pschitt multi-usage (recette dans un un très prochain article).

Je nettoie toujours mon frigo comme décrit précédemment à peu près tous les 2 mois.

A chaque changement de saison, et à chaque retournage de matelas, je le netoie avec la technique que je vous avait partagée ici.

Alors à part mon pschitt maison multi usage, y a t’il des recettes que vous voudriez que je partage ?

une super boutique pour que tout glisse

Derrière ce titre révélateur de mon humour nullissime, commence un soutiens à des boutiques et des créatrices coup de coeur.

En bonus, père Noël, il y a la photo d’un de mes rêves (promis j’ai été presque sage et plutôt gentille)… Tu ferras ça a 4 roues sous chaque et y a que de jolies couleurs même si évident j’ai une préférence.

Je voudrais donc commencer par une super boutique à 2 pas de chez moi qui vend que des articles de qualité pour la glisse. Son nom ? Phoenix.

Qu’est ce que c’est ? Un concept Store de culture urbaine à Montreuil

Ou la trouver ? Dans la rue commerçante : 9 rue du capitaine Dreyfus 93100 Montreuil

En cette période de 2e lock Down, Sa super propriétaire propose un service de Click & collect en boutique du jeudi au samedi de 15H à 18H.
Contact : 01 83 72 10 43 et si vous n’êtes pas à proximité il y a expédition gratuite via l’Eshop en point relais.

https://phoenixskateshop.com/

Qu’est ce que vous y trouverez ?

Et bien tout ce qui est lié à l’univers à la culture urbaine.

Donc du matériel de glisse, dont ces merveilles (clin d’œil au père Noël)

Mais aussi des vêtements….

Que des marques de super qualités et résistances mais surtout confortables pour pouvoir faire des sports de glisse : parmi lesquelles, Levis, Obey, Dickies, Kulte, Blind…

Les personnes qui me connaissent savent que je rêvais d’une chemise Dickies rouge depuis plusieurs années et grâce cette boutique j’ai été exaucée :

Vous y trouverez aussi des vêtements de créatrices-teurs (coup de cœur pour Alice Hubert depuis toujours) mais je ne peux que vous conseiller de fureter car il y a énormément de très jolies choses.

La boutique propose aussi de la peintre pour cuir, des bonbons, des casquettes, des pins….

Une sélectionne de pointe faite avec gouts alors n’hésitez pas 😉

En route sur ma voie remplie de petits bonheurs et grandes joies.

Puisque j’ai décidé de tout reconstruire commençons par le commencement.

Qui suis-je ?

Je suis « Laly » un surnom qui est synonyme d’une ancienne blague avec une amie puis est devenu le surnom qu’utilise la fille de mon ex pour me désigner comme son 3eme parent.

J’ai plus de 39 ans et comme vous avez pu le lire dans l’article précédent j’ai déjà vécu plusieurs vies.

Je vies en Ile de France, à Montreuil avec mes 2 chattes … Ou plutôt je vies chez elles.

J’ai la chance d’exercer un emploi qui est passionnant. Il contribue à me permettre de me sentir utile et m’a apporté beaucoup d’apprentissages et rencontres partout dans le monde. Avant la pandémie je travaillais 3 jours par semaine en Angleterre (à Slough juste à côté de Londres) et le reste de chez moi. Maintenant je suis chez moi quasi tous les jours.

J’essaie donc de me trouver un rythme pour travailler comme il le faut mais aussi garder du temps pour mes proches et faire du sport…

Ah oui le sport…. Après un accident de la route le 05 décembre 2016, j’ai été totalement immobilisée (j’ai dû réapprendre à marcher et tout ces mouvements qui me semblaient anodins) alors maintenant il va falloir travailler dur si je veux retrouver mes capacités d’avant. Mais j’ai beaucoup de volontés. Alors je vais trouver mon rythme et relancer mon métabolisme et mon cardio.

Ma vie est plutôt (privilégiée et) simple.

Elle est le reflet de l’éducation que j’ai reçue (de mes grands-parents) et d’une vie parisienne (d’une femme cis blanche au passing valide). Je lis quasi tous les jours (des livres et revues), je passe mon temps libre avec les gens que j’aime à discuter mais aussi dans les musées, je consomme le plus possible de produits locaux, je cuisine beaucoup, et j’aime découvrir de nouvelles choses et voyager.

Mon enfance n’a pas été classique mais j’en tire des tonnes d’astuces pour faire la chasse au gaspi. J’étais en quelques sortes zéro déchet avant que ce soit la « mode ». J’ai toujours été sensibilisé au poids de nos « choix » de consommation et combien il est important que cela nous est possible de choisir à qui l’on donne notre argent.

Donc ici vous ne verrais jamais de mention de amaz**** et je tente d’éviter les marques racistes et celles dont je sais que leurs valeurs ne vont pas avec les miennes.

N’hésitez surtout pas à me le dire d’ailleurs si je me retrouvais à vous parler de marques ou produit dont l’éthique vous semble peu compatibles avec mes principes°

Et surtout ici, aucun sujet n’est tabou donc posez vos questions et proposer des sujets si vous le désirez.

On fait le bilan tranquillement….

Vous connaissez sûrement ce besoin parfois de se poser, faire le bilan posément pour mieux repartir ? Et bien c’est ce que je fais actuellement…Ou plus exactement depuis mon retour de vacances, je m’interroge sur la direction à donner à ma vie pour les mois et années à venir…

J’ai des tonnes de projets en tête mais s’il y a une chose que j’ai appris (en devant réapprendre à marcher après l’accident par exemple) c’est qu’il faut parfois prendre son temps pour avancer un pas après l’autre (et aussi qu’il y a parfois des régressions dans nos progrès). Alors je suis en train de finir ce bilan sur moi : qui suis-je ? Quels sont mes points les plus forts (a du coup utiliser plus) ? Qu’est-ce que j’ai réussi à surmonter ? Et surtout qu’est-ce que j’ai appris sur moi ? Alors ? Je vous embarque avec moi dans ses réflexions ?

Commençons par mes faiblesses :

  1. Je n’ai quasi aucune patience…. Il faut dire que les plus de 100 séances de kiné pour que mon genou soit de nouveau fonctionnel m’ont forcée à en acquérir un peu mais j’ai quand même une tendance marquée à osciller entre jouir de l’instant possible et voir tout de suite que mes envies se réalisent. Alors de temps en temps, la vie/Fortuna/dieu/… me fait avoir de nouveau un petit couac de rotule ou mon quadriceps qui me fait mal comme pour me rappeler d’où je reviens et que je dois être bienveillante envers moi et me laisser du temps.
  2. Je manque de confiance en moi. Rien qu’écrire ici je me demande si cela intéressera et sera utile
  3. Je suis ma pire ennemie. Je suis la reine pour me savonner la planche : faire fuir mes proches quand j’ai besoin de leur présence a longtemps été ma marque 😉 mais cette famille de cœur me connait et ne réagit plus…

Il me faut apprendre à sortir de ma zone de confort et voir tout ce dont je suis capable.

Justement mes qualités :

J’ai déjà dû et su plusieurs fois reconstruire ma vie : que ce soit quand ma génitrice m’a mise à la porte (les 2 fois), quand j’ai failli être à la rue alors qu’au chômage, ou devoir réapprendre à marcher et écrire après mon accident de la route.

Je suis bien plus forte et j’ai bien plus de qualités que je ne le pensais : j’ai réalisé de nombreuses choses

Alors je sais que je vais encore vivre de grandes et belles choses.

Je me propose de vous partager ici mon quotidien : mes astuces, ma façon de consommer, et mes bonheurs.

Mets de l’huile !

On vous le répète non stop il faut impérativement se démaquiller tous les jours.

Mais il faut trouver une routine efficace et qui n’agresse pas la peau.

 

Voilà pourquoi depuis des années j’ai opté pour l’huile végétale.

 

Chaque soir j’ai un instant pour moi : je mets de l’huile au creux de ma main, pour la laisser chauffer puis je l’applique en petits mouvements de massage. En suite, soit je rince, soit je lave au savon mon visage.

 

 

Pourquoi l’huile ?

  1. Parce qu’elle retire TOUS les types de maquillage !

Qu’ils soient formulés avec de l’huile (donc leur huile plus l’huile démaquillante sont un mélange idéal pour dissoudre les fards) ou qu’ils soient sans, l’huile va « accrocher » les poussières, et poudres (et cellules mortes) de votre peau.

 

  1. Parce qu’elle est adaptée à tous les types de peau !

Comme nous le verrons dans quelques lignes il existe des huiles selon vos besoins.

 

 

Comment la choisir ?

  1. En fonction de votre type de peau
  • Pour les peaux mixtes à grasses

Il faut, en cas de peu mixte à grasse, miser sur des huiles « légères »  qui aideront à équilibrer la production de sébum et ce sans graisser la peau d’avantage.

Par exemple, l’huile de jojoba ou l’huile de carotte peuvent être adaptées aux peaux à tendance grasse.

  • Pour les peaux sèches

Personnellement, en ayant une peau sèche, je conseille des huiles plus « nourrissantes » comme celles d’avocat, d’amande douce ou de rose musquée. Elles ont l’avantage de permettre à la fois une action démaquillante mais aussi une d’hydratation de la peau.

  • Pour les peaux à problèmes

En cas de peau qui aurait tendances aux petits boutons et autres soucis, il faut faire attention à ce que l’huile ne soit surtout pas comédogène.

Je vous conseillerai la « classique » huile d’argan, ou celle d’avocat, ou de jojoba ou encore de babassu, qui ne sont pas comédogènes.

 

  1. Grasse, végétale, naturelle et …. Vierge ou première pression à froid.

Grasse pour son action vue précédemment c’est évident ; végétale car le naturel c’est le mieux pour nos peaux bien aimées ; du coup le critère important est le mode d’extraction.

Alors faisons un point « vocabulaire » 😉

La mention « première pression à froid » signifie que l’huile est issue de fruits ou graines qui ont été pressés mécaniquement à température ambiante (ie sans chauffage ni ajout de solvant).

La mention « vierge » signifie que l’huile n’a pas été raffinée ce qui est un sacré plus !

Malheureusement, certaines huiles particulièrement instables nécessitent d’être raffinées.

 

 

Et vous quels sont vos rituels pour vous ?

Votre petit moment pour prendre soin de vous et rien que vous ?

ET…. me voilà de retour !

Comme certain-e-s le savent j’ai été victime d’un accident de la route en décembre 2016. Depuis, je m’étais confortée à penser que je reprendrais ma vie comme si de rien n’était.

Je me suis battue pour réapprendre à écrire, marcher, monter et descendre des escaliers, mais aussi des choses aussi triviales que pouvoir entrer et sortir de ma baignoire, ou dévisser un bouchon…

J’ai travaillé dur sur ma rééducation pour pouvoir récupérer mon autonomie du quotidien.

J’ai voulu reprendre peu à eu mes activités comme si de rien n’était : les ami-e-s, l’associatif, le travail, les sorties, et toutes ses choses du quotidien.

Mais j’ai dû finir par réaliser que non ma vie ne serait plus jamais la même.

Cela c’est fait, malheureusement, douloureusement.

J’ai voulu précipiter une histoire amoureuse qui me hantait depuis des mois. Mais pour maximiser ces chances, je me suis menti et je lui ai menti. Je n’ai pas voulu reconnaître ni dire la triste vérité et cela a surement précipité ce couple dans le gouffre des incompréhensions.

Alors depuis quelques semaines je reconnais la vérité.

Je fatigue beaucoup plus vite, la douleur est devenue une partenaire de vie avec laquelle je dois composer. Je suis fière de ce que je suis devenue à travers les épreuves surmontées.

J’ai évolué mais le monde aussi !

Aujourd’hui, mes attentes ne sont plus les mêmes.

C’est pour tout cela que ce blog va lui aussi évoluer et j’espère que cela vous plaira.

Pour commencer, je me suis fait tatouer ce motif que je voulais faire depuis de très nombreuses années et je vous livre ma recette de baume de soin.

Baume post Tatouage :

Composition

  • 1 grosse cuillère à soupe de beurre de karité
  • 2 grosses cuillères à soupe d’huile de coco (100% pure et vierge)
  • 15 à 20 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie

Préparation

  1. Faire chauffer à feu doux 2 grosses cuillères d’huile de coco au bain marie.
  2. Y ajouter le beurre de karité (1 cuillère à soupe).
  3. Laisser fondre.
  4. Ajouter l’huile essentielle de lavande.
  5. Verser dans un petit bocal en verre.
  6. Mettre au réfrigérateur pour que cela se solidifie.

A conserver à moins de 25 degrés (température à laquelle l’huile de coco fond).

Le rôle de chaque ingrédient :

  • du beurre de karité : il permet de nourrir et protéger la peau mise à vif
  • de l’huile de coco : elle permet d’hydrater et apaiser la sensation de feu
  • de l’huile essentielle de lavande vraie : elle est connue pour ses propriétés dont celles cicatrisantes et anti-infectieuses

Je vous laisse, en espérant que ce tournant vous plaira.

Prenez soin de vous !

 

Septembre = la reprise ?

J’ai promis à beaucoup de personnes proches de moi de reprendre le blog à la rentrée…
Je l’ai même annoncé sur les réseaux sociaux à l’approche du retours des têtes blondes sur les bancs des écoles…

« ET ?? » me direz vous. Il est où notre article rituel du samedi matin ?

J’avais prévu un planning détaillé (et oui manie de l’organisation même pour cela),  en respectant l’alternance astuces et coups de coeurs, j’avais même écrit des choses et planifié les publications…
Mais ma vie est très mouvementé depuis … cet été .

De ce fait, j’ai revu mes priorités (en général, mais aussi dans ma vie et pour le blog).

Alors vous aurez un article dans le week-end, un article un peu personnel mais aussi avec une astuce « beauté » pas trop cracra. Mais cet article il n’est pas fini d’être écrit et il a besoin de photos d’illustration pas encore prises.

J’espère que cette nouvelle orientation du blog vers un retour à mes valeurs et un peu d’anecdotes personnelles vous plaira.

En tous cas, merci pour vos retours.

 

XOXO

 

Bijorhca –septembre2016

img_0784

 

Comme tous les ans, c’était la semaine des salons… Et j’ai eu la chance de pouvoir aller à Bijorhca.

Je vous propose donc pour les mercredi à venir des articles sur mes coups de cœur de cette édition…

Alors, rdv mercredi prochain pour le premier !

 

img_0827